to top

international

  • El gobierno, Syriza y sus componentes

    Los fortines de la “oposición dura” del poder real -con sus representantes emblemáticos como los dirigentes del aparato burocrático económico y judicial, pero también con la primera advertencia dada por el cuerpo de élite (OYK [las fuerzas especiales del ejército griego]) en el desfile nacional del 25 de marzo [en su forma de desfilar y su nacionalismo proclamado]- recuerdan a todo el mundo, pero sobre todo a la dirección de Syriza, la importancia de la decisión de la conferencia fundacional de Syriza, que definió el gobierno de la izquierda no como una “estación final” (comprometido con la tarea de “salvar al país"), sino como una “etapa transitoria” en la perspectiva del compromiso para la emancipación socialista.

  • La gauche de Syriza et les luttes à venir par Antonis Ntavanellos et Sotiris Martalis *

    * Antonis Ntavanellos et Sotiris Martalis sont membres de l’organisation révolutionnaire DEA (Gauche ouvrière internationaliste), co-fondatrice, il y a une décennie de Syriza. DEA est aujourd’hui une force de premier plan au sein de la Plateforme de gauche de Syriza. Ils sont tous les deux membres de la direction nationale de Syriza, A. Ntavanellos est membre de la Coordination exécutive et S. Martalis du Comité central. Le 7 février dernier ils se sont adressés aux militants des États-Unis, parlant par vidéoconférence de la victoire de Syriza, des premiers jours du nouveau gouvernement Tsipras et des luttes à venir. Après une introduction d’Antonis Davanellos, ils ont répondu à de nombreuses questions de l’auditoire. Le site web de l’hebdomadaire de l’Organisation socialiste internationaliste (ISO, États-Unis) – SocialistWorker.org – a publié la retranscription (réalisée par Karen Domínguez Burke, revue par les auteurs) de leurs interventions, que nous reproduisons ici (traduit de l’anglais par JM et la revue électronique suisse À l’encontre, les intertitres sont de la rédaction d’Inprecor).

  • Grèce. Un bilan et une réflexion d’ensemble sur une victoire politique et sa dynamique possible

    Interventions d’Antonis Ntavanellos, et de Sotiris Martalis

Σελίδες